GROTTE COSQUER

La Faille des Bisons
Cliquez dans l'image et promenez votre souris pour vous déplacez
utilisez la touche  [SHIFT] pour avancer, la touche [CTRL] pour reculer
nécessite Quicktime téléchargeable ici

Bien que la Faille des Bisons soit proche du Grand Puits de la Salle 2, nous restons dans un espace confiné à l'extrême nord de la Salle 1. Sur la gauche de l'image de départ, un second accès tout aussi exigu que le Hublot du secteur 116 permet, par un passage difficile, d'accéder au bord du Grand Puits (secteur 205). La Faille des Bisons est une diaclase dont le sol ainsi que le plafond ont une pente moyenne de 40° à 45°. Elle comporte de nombreuses gravures et peintures, mais les œuvres peintes en noir ne représentent que des bovidés. Les deux principales œuvres de ce secteur 108 sont deux grands bisons, tournés vers la gauche, représentés de profil. Le premier, BIS001 (celui de gauche), a la tête légèrement tournée de trois-quarts et ses deux yeux sont parfaitement visibles. Les cornes, arrondies et très fines sont caractéristiques des bisons. Le bison BIS002 (celui de droite) est la plus grande représentation peinte de la grotte. La particularité de ces deux bisons, malgré leur différence d'âge de 9 000 ans, réside dans la représentation de leur sexe qui est semblable à celui d'un humain. Cette particularité montre parfaitement la persistance de concepts dans le graphisme, persistance que l'on observe sur d'autres sites, notamment au Parpallo en Espagne où des plaquettes lithiques sont gravées dans un même style pendant des millénaires. Les autres représentations de bisons sont plus sommaires. Les gravures, très nombreuses, représentent toutes les autres catégories d'animaux dont des phoques, un mégacéros, un saïga, des chevaux, des chamois, des bouquetins, des signes géométriques, etc. Les deux grands bisons ne sont pas les seuls animaux composites [bison/humain] (voir glossaire) du secteur 108 : une petite figuration gravée de cheval est affublée de cornes de bison.

MENU Visite